Ce qui est étonnant, c’est que l’univers évolue selon des lois physiques, tandis que ces lois demeurent, elles, invariantes.
D’où viennent ces lois ? Et si elles ne viennent pas de quelque part, où, quand, comment (et facultativement : pourquoi) l’Univers a-t-il fabriqué les lois qui déterminent sa propre évolution et celle de la matière qu’il contient ?
Il n’y a pas de réponse scientifique à ces questions. Cela reste un mystère.

Donc l’univers évolue selon de mystérieuses lois physiques qui demeurent quant à elles invariantes, lois qui déterminent sa propre évolution et celle de la matière qu’il contient.

En clair, tout l’univers est obéissance à ces lois. Y compris évidemment l’intelligence humaine, qui fait partie de l’univers. D’ailleurs, toute l’intelligibilité de l’univers tient précisément « dans » ces mystérieuses lois.

Ainsi, toute l’intelligence dont les hommes sont capables est l’intelligence de la soumission de l’univers à ces mystérieuses lois, qui concentrent en elles toute la mystérieuse intelligence qui est à l’œuvre dans l’univers.
L’univers et l’intelligence humaine sont donc soumis à de mystérieuses lois qui sont au fondement même de l’intelligence qui rend l’univers moins mystérieux.

Il y a donc de l’intelligence à l’œuvre dans l’univers, et cette intelligence, sans quoi la nôtre n’existerait pas, contient la nôtre : en clair il y a à l’œuvre dans l’univers de l’intelligence beaucoup plus intelligente que la nôtre, à quoi tout est soumis pour exister et évoluer.
C’est juste un indice bien sûr.
« Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela, la Vérité. » Coran, 41/53

Publicités