Dieu Parle aux hommes en paroles humaines, aux animaux à travers l’instinct, à l’univers à travers les « lois physiques », etc.

Cependant la Parole de Dieu nous est inconnue dans sa nature divine.

Mais quelle Parole divine ? A qui Dieu parle-t-il ? A Ses créatures et créations : anges, hommes, animaux, pierres…

Chacun de ces langages portent trace de la Pensée de Dieu, mais sont à chaque fois des adaptations.

Nous ne pouvons déduire des Mots de Dieu la Pensée même de Dieu.

 

Al-Kahf 18.109. « Dis : Si la mer se changeait en encre pour transcrire les paroles de mon Seigneur, la mer serait assurément tarie avant que ne soient épuisées les paroles divines, dussions-nous y ajouter une quantité d’encre égale à la première. »

 

Luqman 31.27. « Quand bien même tous les arbres de la terre se transformeraient en plumes, et quand bien même la mer, grossie de sept autres mers, deviendrait un océan d’encre pour écrire la Parole divine, que Dieu aurait encore d’autres messages à transmettre ! Car Dieu est, en vérité, le Tout-Puissant, le Sage. »

 

Nous ne savons même pas ce que peut être en Dieu la Pensée, et pas plus l’Amour, la Miséricorde ou la Colère, et ce que sont Ses yeux, Ses mains, etc.

 

Si le Coran évoque les Mains de Dieu, c’est qu’il a des Mains, mais nous ne savons pas comment sont ces mains ; autrement dit cette évocation est aussi réelle que métaphorique, à la fois métaphorique et réelle : peut-être que chacune d’elles est plus vaste que l’univers, et n’a aucune forme connue, etc. ; autrement dit, nous ne pouvons rien projeter sur Dieu :

« Il n’y a rien qui Lui ressemble » – Coran 42/11.

 

Dieu est Réel et Mystérieux.

Nous pouvons nous « appuyer » sur Lui – sans jamais pouvoir Le saisir.

Toute relation anthropomorphique à Dieu échoue sur le sable du désert de Son silence, face à la mer de Son Verbe éternel.

Dans cette relation sans équivalent réside le chemin sans chemin qui nous mène vers Lui.

 

Dieu est L’infiniment Proche absolument Transcendant.

Publicités