Après avoir posé la question à plusieurs chrétiens concernant l’étendue ou les limites de l’action du « saint esprit » (au sens chrétien), voici le syllogisme concluant  auquel on parvient :

– Le saint esprit guide en continu.
– Mais cela n’empêche EN RIEN les persécutions, l’Inquisition, etc.
– Donc cette guidée n’implique EN RIEN que ce que les chrétiens (depuis après Jésus) font ou disent vienne du saint esprit.

Il s’en déduit – tout aussi nécessairement – que RIEN ne permet d’affirmer que ce qu’ont écrit les auteurs des évangiles correspond à la guidée du saint esprit.
CQFD

***

Syllogisme concluant : Sachant qu’il existe quatre classes de propositions (A, E, I et O), qu’un syllogisme se compose de trois propositions et que le moyen terme dessine quatre figures, il existe donc 4³ ×4 = 256 modes. De ces 256, seuls 24 sont valides, ou concluants

.

Publicités