La fitra (فِطْرة [fiṭra], état de nature ; naturel) désigne en Islam l’état originel de tout homme, l’aimantation qui l’oriente naturellement vers Dieu.
C’est elle qui rejaillit et agit lorsque les murs qu’ont construits les hommes s’effondrent.

[Cliquer sur les citations pour accéder aux liens]

Ce sont des protestants qui en arrivent à dire :

« Nous ne voyons donc aucun obstacle à ce que le christianisme reconnaisse une légitimité à la prédication de Mohamed. »

Ce sont des catholiques qui découvrent en masse l’absolue transcendance de Dieu :

« Plus étonnante encore est la définition de Dieu dans laquelle se reconnaissent les croyants : confrontés à deux formulations, l’une empruntée explicitement à la théologie chrétienne (« Un Dieu avec qui je peux être en relation personnelle »), l’autre évasive, plus proche d’un vocabulaire new âge ou orientalisant (« Une force, une énergie, un esprit »), ils sont près de 86% à choisir la seconde. Ce choix marque un retrait par rapport à la conception catholique centrée sur la relation de l’homme à Dieu et sur l’incarnation de Dieu fait homme. »

(sondage du magazine : Le Monde des religions, janvier 2007)

Ce sont des sunnites et des chiites qui se tendent la main :

Etc !

Publicités