Tant que le croyant ne surpassera pas – par le rayonnement de sa bonté – le non-croyant, la foi  décevra et restera seulement graine, bien loin de la floraison, très loin des fruits que Dieu Attend.

« Qu’attendent-ils au juste ?

Que les anges,

ou ton Seigneur Lui-même,

ou quelques-uns de Ses signes viennent à eux ?

Mais le jour où un des signes de ton Seigneur se manifestera,

la profession de foi ne sera plus d’aucune utilité

pour celui qui n’aura pas cru auparavant,

ou pour celui qui,

tout en ayant la foi,

n’aura pas accompli de bonnes œuvres. »

Coran, 6.158.

Et Dieu nous Avertit :

« La piété ne consiste pas à tourner sa face du côté de l’Orient ou de l’Occident , la piété, c’est croire en Dieu, au Jugement dernier, aux anges, aux Livres et aux prophètes ; la piété, c’est donner de son bien – quelque attachement qu’on lui porte – aux proches, aux orphelins, aux indigents, aux voyageurs et aux mendiants. 
La piété, c’est aussi racheter les captifs, accomplir la prière, s’acquitter de l’aumône, demeurer fidèle à ses engagements, se montrer patient dans l’adversité, dans le malheur et face au péril. 
Telles sont les vertus qui caractérisent les croyants pieux et sincères ! »

2.177.

Et Dieu nous Promet :

« Ceux qui auront cru et accompli de bonnes œuvres, le Miséricordieux sera pour eux Plein de sollicitude. »

19.96.

Et Dieu S’est engagé :

« Et quiconque, tout en étant croyant, aura accompli de bonnes œuvres, ses efforts ne seront point méconnus, car c’est à son actif que Nous porterons toutes ses bonnes actions. »

21.94.

Et Dieu nous a Prévenus :

« Car quiconque accomplit de bonnes actions le fait dans son propre intérêt, et quiconque fait le mal en subira les conséquences. Et c’est à votre Seigneur que vous serez tous ramenés. »

45.15.

Publicités