Qu’avez-vous? Comment jugez-vous?

Ou bien avez-vous un Livre dans lequel vous apprenez

qu’en vérité vous obtiendrez tout ce que vous désirez ?

Coran, 68.36-37-38

 .

Nous voulons que les choses arrivent comme nous le voulons, et dans notre infantilisme spirituel nous nous attendons à ce que l’univers conspire en faveur de nos désirs, dont nous ne doutons pas de la légitimité. Nous sommes poussières qui nous croyons couronne d’or.

Le calendrier de Dieu est tout autre.

Il nous oblige à nous fouiller, met nos désirs à l’épreuve de notre foi, s’établit dans la patience du courage, et demeure imprévisible à toute attente.

Mais pas tout à fait.

Ô croyants, soyez assurés que Dieu vous Complète.

Dieu n’abandonne jamais Ses serviteurs, mais les fait grandir dans l’épreuve. L’obstacle qui se dresse n’est jamais trop haut ou trop raide, mais à la mesure de notre endurance.

Ce qui s’oppose à nous est le Signe de ce que nous pouvons être et faire. Plus haut est l’obstacle, plus haute notre responsabilité, plus grande la confiance à acquérir.

Celui qui désespère sans agir n’a pas de foi, celui qui désespère après avoir fait tout ce qu’il pouvait manque encore de foi.

Seul celui qui a vraiment fait tout ce qu’il pouvait, sans obtenir de résultats, puis s’en remet à Dieu quoi qu’il arrive verra jaillir Sa Grâce immanquable.

Loué Sois-Tu, Seigneur, pour cette Générosité qui Donne, plus que tout bien souhaité, Ton Bien inespéré.

Publicités