Réponse à un message expliquant que les Gens du Livre, comme ils « ne croient ni au Coran ni en la mission du prophète » (saws), iront « théoriquement » en enfer. 

(Pour lire le message auquel il est fait réponse, cliquer ici : Sur les Gens du Livre.)

.

.

Tout cet expose copié collé, K…, c’est ce qu’on pourrait appeler : la raison démise de ses fonctions par la connaissance.
Ou encore : l’interprétation figée.
Ou encore l’interprétation au-dessus du Coran lui-même.
« Unanimement » en plus !
Mais non, les savants ne sont pas unanimes. Il y a aujourd’hui des savants qui pensent autrement ; Al Hamdoullilah, la raison s’est remise en route.

Bon voyons de quoi il s’agit.
Je note tout d’abord que pour appuyer votre propos, vous ne faites pas référence au Coran, sauf en conclusion.
Le Livre explicite, le Livre clair  s’efface ainsi sous les sentences savantes qui le recouvrent.

Donc, selon cette interprétation dont la valeur tient avant tout, répétitivement, à la dite unanimité (… de certains savants), Dieu est profondément injuste, puisqu’il envoie en enfer des gens qui croient en Dieu, suivent l’Islam contenu dans les Écritures, et accomplissent des bonnes œuvres.
Et pourquoi ? Parce que quand vient un nouveau messager, il faut le suivre.

C’est tout ? Et oui. Vous pouvez faire autant de bien que vous voulez, croire en Dieu sans rien lui associer, peu importe, vous irez en enfer parce que vous n’avez pas suivi le dernier messager.
C’est d’autant plus curieux que ce dernier messager vient fondamentalement porter Rappel et Confirmation divine de ces Écritures ! C’est mesquin tout ça. Zéro miséricorde.
Et en plus c’est contradictoire avec (entre autres) :

« Mettons-nous d’accord sur une formule valable POUR NOUS et POUR VOUS :
à savoir de n’adorer que Dieu Seul,
de ne rien Lui associer
et de ne pas nous prendre les uns les autres
pour des maîtres en dehors de Dieu. » 3/64
(Il existe des variantes de traduction là aussi et comme toujours, mais le Fond et la Logique sont clairs)

=> Or il n’est pas dit « convertissez-vous » mais « mettons-nous d’accord » sur la Parole qui nous Unit = sur le Fond islamique qui est dans les Écritures et que le Coran confirme.
Il s’agir d’un accord entre « vous » et « nous », pas entre… nous et nous, donc pas une fusion.
A quoi sert de se mettre d’accord si c’est pour aller en enfer ?
C’est sadique ça.

Mais non. L’esprit de justice et de miséricorde qui est à l’oeuvre dans Al-Baqara 2.62, voir le verset en note en bas de page (1) est bien évidemment, logiquement, celui qui est principiellement à l’oeuvre dans la Révélation coranique et… dans… les Écritures !
Dieu ne dit pas : ah mais ça c’était pour avant. Ou encore : ah mais ça c’était pour certains juifs, certains chrétiens.
Le bien est toujours récompensé, même s’il reste attaché à telle ou telle tradition : hier, aujourd’hui et demain :

« Quiconque, homme ou femme, aura fait le bien tout en étant croyant, Nous lui assurerons une vie heureuse. Et Nous les récompenserons en fonction des meilleures de leurs œuvres. »
16.97.

Telle est la Vérité lumineuse, juste et miséricordieuse.

………..     ……………………          ……………………………………

.

Précisions complémentaires :

Ne pas se convertir à l’Islam coranique est  – évidence coranique et miséricordieuse – de moindre importance que le fait de pratiquer l’Islam fondamental (qui est déjà dans les Écritures).

Les raisons de cette non-conversion peuvent être : respectables – ou contestables.

=> Respectables : lorsqu’un juif ou un chrétien n’adhèrent pas à l’Islam coranique parce qu’ils ne le comprennent pas réellement seul Dieu le Sait -, mais croient en Dieu sans rien Lui associer, et accomplissent de bonnes actions.

=> Contestables : lorsqu’un juif ou un chrétien n’adhèrent pas à l’Islam coranique et – sans chercher plus loinle traitent d’imposture voire le combattent.

………..     ……………………          ……………………………………

.

Avertissement coranique majeur :

[99:6-7-8] Ce jour-là, les gens s’avanceront par groupes pour que soient montrées leurs actions. Quiconque aura fait le poids d’un atome de bien, le verra, et quiconque aura fait le poids d’un atome de mal, le verra. »

Leçon coranique supérieure :

[4:40] Dieu n’inflige aucune injustice, fût-ce du poids d’un atome. Si c’est une bonne action, il la démultiplie, et accorde de Sa part une immense récompense.

Et Dieu Sait mieux.

………..     ……………………          ……………………………………

.

(1) Al-Baqara 2.62.
Certes,
ceux qui ont cru,
ceux qui ont adopté le judaïsme, les chrétiens, les sabéens,
quiconque parmi eux a cru en Dieu,
au Jugement dernier
et a pratiqué le bien
trouvera sa récompense auprès de son Seigneur
et ne ressentira
ni crainte
ni chagrin.

(2)  Con/vention SANS con/version.

La Promesse à Ste Catherine (extraits).
« Ceci est un message de Muhammed ibn Abdoullah, constituant une ALLIANCE avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux.
(…)
Nulle contrainte sur eux, à aucun moment.
(…)
Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est.
(…)
Leurs églises sont sous la protection des musulmans.
Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas.
Nul musulman ne doit violer cette ALLIANCE jusqu’au Jour du Jugement Dernier (fin du monde). »
 
=> Un des aspects remarquables de cette ALLIANCE est qu’elle n’impose aucune condition aux chrétiens.. On n’exige pas d’eux une conversion, ni quoi que ce soit d’autre…
Publicités