A quoi tient la pudeur ? A la volonté d’être pudique. Qu’est-ce que la pudeur ?

Le fait de garder une réserve dans ce que l’on montre de soi, pour se préserver personnellement et pour ne pas susciter la convoitise chez autrui.

L’impudeur se définit à l’inverse par une exhibition, un manque de retenue qui vise à attirer sur soi les regards et susciter l’envie.

La pudeur est autant une question de tenue que de comportement, pour la simple raison que la tenue est un comportement.

L’invitation coranique à la pudeur évoque indissociablement les deux aspects de la pudeur : certes une tenue pudique ne suffit pas à la pudeur ; le comportement entre aussi en jeu, et particulièrement le regard.

C’est pourquoi Dieu Prescrit aux croyantes  – et aux croyants  – de

« baisser leurs regards », 24/30-31.

Mais si la pudeur est un comportement, avant d’être un habillement, il n’en reste pas moins vrai qu’un habillement qui exhibe le corps, et spécialement les parties érotiques du corps, est un choix comportemental qui oriente érotiquement le regard d’autrui.

C’est pourquoi le Coran Prescrit aux femmes de voiler publiquement

« leurs atours » 24/31.

Au-delà du hijab (la coiffe que le Coran Prescrit aux croyantes de

« rabattre sur leurs poitrines/sur leurs décolletés/sur les échancrures de leurs vêtements », 24/31), tel est le sens fondamental du voile musulman : à la fois le voile du regard que l’on pose sur autrui, fait de non-insistance – et le voile vestimentaire, qui n’abolit pas mais rend discrètes les formes du corps.

Voile-pour-femme-moderne

Publicités