« Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. »  Coran, 30/21 

a

« On demande la main d’une femme pour quatre raisons: ses biens, sa noblesse, sa beauté et son degré de religion. Choisis celle qui est pieuse, tu seras gagnant ! »

« Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes. »

« Veuillez du bien aux femmes. »

« Les femmes sont les consœurs des hommes. »

a

a

a

« Le jour de la résurrection, parmi les personnes dont la situation sera des plus mauvaises auprès d’Allah, il y aura l’homme qui prend plaisir avec sa femme et la femme qui prend plaisir avec lui pour ensuite divulguer leur intimité aux autres. »

« Le croyant ne doit pas détester sa femme, car si un comportement en elle lui déplaît, un autre lui plaira. »

a*

a

a

Â’ishah assista au mariage d’une femme médinoise parmi ses proches. Mohammed arriva et dit : « Avez-vous offert les cadeaux à la mariée ? » On répondit : « Oui ! » Il demanda :« Avez-vous envoyé quelqu’un chanter en son honneur ? » `Â’ishah répondit : « Non. » Le Messager de Dieu – paix et bénédiction sur lui – reprit : « Les Ansâr sont des gens galants. Pourquoi n’avez-vous pas envoyé avec la mariée quelqu’un chantant par exemple ? »

« Tout ce par quoi le musulman se divertit est vain, sauf le fait (…) qu’il joue avec son épouse : cela relève du Vrai. »

a

a

a

« Un homme doit saluer son épouse et ses enfants , quand il rentre chez lui. »

Al-Aswad demanda à Aïcha : « Comment se comportait le prophète  au sein de sa famille ? » Elle répondit : « il m’aidait dans les tâches ménagères et lorsque retentissait l’appel à la prière, il allait à la mosquée pour l’accomplir.»

Aïcha : « J’accompagnai le prophète dans un de ses voyages alors que j’étais encore une jeune fille mince et svelte, puis le prophète r dit aux gens : « Avancez ! » Ils avancèrent, puis il me dit : « Viens faire la course avec moi. » Nous fîmes la course ensemble et je le battis. Il ne m’en parla plus pendant un long moment jusqu’à oublier ce fait. Plus tard, lorsque je pris du poids et je forcis, je l’accompagnai une nouvelle fois dans un de ses voyages, puis il dit aux gens : « Avancez ! » Ils avancèrent, puis il me dit : « Viens faire la course avec moi. » Nous fîmes la course ensemble et cette fois, il me battit. Il ria en disant : « cette fois c’est la revanche. »

a

a

Une personne qui rencontre l’amour, c’est comme si elle avait posé un pied au Paradis.

Ne frappez pas les femmes.

Faites attention aux perles de cristal (les femmes).

a

perles

a

Publicités