La meilleure société concevable est une authentique société musulmane régie par la concertation (Ash-Shûrâ) et l’absence de contrainte (La ikraha fi’l-din).
La concertation part du principe que nul n’est infaillible mais que par contre Dieu a Insufflé en chaque homme de Son Esprit comme l’enseigne le Coran.
C’est en favorisant l’élan et l’expression de ce Souffle divin dès le plus jeune âge que l’on engendrera une société d’hommes à la fois réfléchis et inspirés.
Et comment favoriser cet élan et cette expression sinon en laissant chaque enfant développer sans contrainte ses dispositions naturelles dans tous les domaines ?
Interpellé par l’un de ses étudiants sur les conditions de la meilleure société, le philosophe Averroès répondit :
« Elle est celle où chaque femme, chaque enfant, chaque homme reçoit tous les moyens de développer toutes les possibilités que Dieu lui a données. »
Un étudiant renchérit : « Quel pouvoir l’établira ? »
Le philosophe répondit : « Il ne s’agit pas d’une théocratie comme chez les chrétiens d’Europe, d’un pouvoir religieux qui serait complice des tyrans. Dieu, dit le Coran, a Insufflé en l’homme de Son Esprit. Ce Souffle, faisons-le vivre en chaque homme ! »

pas de contrainte

Publicités